Adopter une bonne posture au quotidien pour préserver ses cervicales et son dos



            Les douleurs cervicales peuvent être soulagées, notamment grâce à un bon oreiller ergonomique au sarrasin. Le mal de dos et les problèmes cervicaux touchent 70% de la population française. Ces maux sont très souvent dues aux mauvaises postures adoptées quotidiennement.

            Les temples de la Grèce Antique étaient des monuments bâtis sur plusieurs colonnes. Le haut du bâtiment de forme triangulaire est supporté par différentes colonnes qui soutiennent le poids. Il en est de même pour le corps humain sauf que celui-ci ne dispose que d'une seule colonne, et oui la nature est très bien faite : la colonne vertébrale. En reliant à leurs points d'extrémité, la tête et les épaules, est obtenu également un triangle. Et la colonne vertébrale soutient cette structure. La colonne, de par ses deux courbures primaires, concaves en avant aussi appelées cyphoses, et ses deux courbures secondaires, concaves en arrière nommées, lordoses, suffit à supporter, à elle seule, le poids de la structure des épaules et de la tête.

            C'est pourquoi avoir une bonne posture au quotidien est important pour garder le plus souvent possible la structure initiale de la colonne vertébrale, concave en avant en haut du dos et courbée en bas du dos. L'ostéopathe peut vous y aider en suivant quelques séance de repositionnement.
            Pour éviter ces maux, il faut maintenir une bonne condition physique générale et adopter les bonnes postures. L'être humain n'est pas fait pour être assis à la base, le corps humain a besoin de mobilité et de se mouvoir. L'immobilité et les gestes répétitifs sont les ennemis numéros un du corps humain !

             Or, après l'ère homo erectus, la société est en plein ère homo bureauticus. La position assise est la position la plus utilisée au cours de la journée. La position adéquat est de se cambrer, de mettre les épaules en arrière et garder la tête relativement haute, cette position est celle de « l'autograndissement ». Inutile de s'installer au fond du siège et de caler son dos sur le dossier, ceci n'est qu'une idée reçue. La position assise engendre des contractions du muscle, car ils sont sollicités en continu, ce qui produit des tensions et moins d'oxygène dans le corps. Il faut choisir pour jouir des bénéfices de cette position, un siège assez dur, car un siège mou ne permettrait pas d'avoir le dos bien droit. Il faut également tourner la tête en formant des rotations, un peu comme les petites peluches représentant chiens ou chats, ou encore tortues, vendues par les marchands du dimanche et placées généralement sur le coffre d'une voiture.


  •             En position couchée, il faut privilégier la position en fœtus ou alors sur le dos. Se coucher sur le ventre favorise les maux de dos. Pour se lever, il est conseiller de ne pas faire de mouvement brusque, de tourner sur le côté, glisser les jambes hors du lit, et pousser sur les bras pour redresser le tronc en position assise. De toute façon, qui est pressé pour se lever du lit, hors retard bien évidemment ?

  •             Pendant les rapports intimes, il est également conseillé, puisque les corps s'entrelacent et ne sont pas nécessairement dans une position assise, couchée ou debout, de changer fréquemment de positions. Toutefois, certaines positions du Kama-Sutra accentueraient les maux de dos. Une étude scientifique récente a été publiée, énumérant les positions à éviter lorsque l'on souffre de lombalgie.



  •             En position debout, position très utilisée également pour certaines personnes qui exercent des activités dans la vente, la restauration, l'hôtellerie, ou alors tout simplement à la maison, tout ce qui est relatif aux tâches ménagères. La posture bénéfique au dos, en étant debout est celle qui consiste à baisser le bassin en écartant les jambes, cette position peut être adoptée pendant le repassage, la vaisselle ou encore la cuisine. Position à éviter tout de même pendant les activités professionnelles, pour passer inaperçu ou sérieux pendant une conférence par exemple. Pour un vendeur, ou un serveur, du moins une personne qui doit rester debout toute la journée, elle ne doit pas «piétiner», c'est à dire que les kilomètres parcourus dans la journée, doivent être parcourus de manière élancée, pour éviter les maux de dos. Et le dos doit rester le plus droit possible. Il ne faut pas hésiter à faire quelques pauses pour reposer son dos et son bassin. Petite astuce pour une position debout en continue, il ne faut pas hésiter à poser un pied sur une marche en alternant jambe gauche, jambe droite. Position qui peut être surnommée « position cow-boy ».



  •             En position debout à ras du sol, comme pour habiller ou laver un enfant, faire un lit, ou laver des parties assez basses dans la maison, il faut privilégier la position «à genoux». En effet, celle-ci permettra de maintenir le dos droit. Se baisser, courber le dos et produire un effort sont les éléments essentiels à la survenue des maux de dos et de cervicales, il faut donc les bannir du quotidien.


            La répétition de gestes englobe le port de charges lourdes durant la journée. Le but est de répartir de manière presque égale, la charge de chaque côté. S'il s'agit d'un sac à dos, il faut le porter haut et ajouter une ceinture ventrale ou lombaire afin d'éviter son balancement. Pour les personnes travaillant dans les chantiers, ou devant nécessairement pendant la journée, porter des charges très lourdes et s'abaisser. Ces personnes doivent s'accroupir et non pas se baisser en se penchant en avant, car cela obligera à baisser la tête et donc à tirer sur les cervicales. Elles doivent rapprocher le plus possible de leur corps l'objet et se lever tout doucement sans mouvement brusque.

            Ainsi, le corps humain est très bien fait, mais il faut l'aider grâce à la raison et à la conscience à subvenir sur le long terme aux besoins quotidiens. Il suffit pour cela, de savoir le respecter, en adoptant toutes ces positions qui lui sont bénéfiques. Certes, plus facile à dire, enfin en l'occurrence à écrire, qu'à faire, toutefois, ces bonnes postures à adopter quotidiennement éviteront à un grand nombre de personnes de se faire tordre le cou ou craquer le dos par les bienveillants kinésithérapeutes.
           

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Finissons-on en avec les douleurs cervicales

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.